Blog

Comprendre le projet blockchain de la Banque de France

L'Agefi Blockchain Banque de France

Blockchain Partner a accompagné la Banque de France dès 2016 dans la réalisation du projet MADRE, mis en production depuis le premier trimestre 2018. Il s’agit du premier projet blockchain mis en production par une banque centrale dans le monde.

De quoi s’agit-il ?
Il s’agit de décentraliser le registre d’identifiants créanciers SEPA et l’attribution de ces identifiants. Le registre d’identifiants créancier devient une blockchain dont la gestion est partagée par l’ensemble des acteurs.

Qu’est-ce qu’un Identifiant créancier ?
Une entreprise doit disposer d’un Identifiant Créancier SEPA (ICS) pour émettre des prélèvements. Cet identifiant remplace le Numéro National d’Émetteur (NNE) en France depuis le 1er Août 2014. Il s’agit d’un numéro de référence unique qui identifie chaque émetteur. En moyenne 30 000 demandes d’ICS sont transmises chaque année par 50 banques auprès de la Banque de France. À noter que 60 % des demandes sont déposées auprès de trois banques.

L’apport de la blockchain :
Jusqu’ici la Banque de France collectait et gérait elle-même les requêtes d’ICS, envoyées par les banques commerciales pour le compte de leurs clients. La Banque de France s’occupait des vérifications des documents de l’émetteur : ce processus était centralisé, relativement fastidieux et coûteux. La Banque de France a choisi de décentraliser d’une part le registre (permettant ainsi de répartir le coût de maintenance, et d’apporter une transparence sur la base de données pour les banques commerciales), d’autre part le processus d’attribution des identifiants. L’attribution et l’intégration des nouveaux ICS au registre sont reportées au niveau des banques et automatisées par la blockchain, en s’appuyant sur des smart contracts aux termes et conditions prédéfinis.

De cette manière, l’ensemble du processus – réception des demandes, analyse et vérification des informations, attribution de l’identifiant – est automatisé. La vérification s’effectue grâce à des référentiels (liste des SIREN à jour, etc.). Ce nouveau système permet de réduire les délais de traitement de plusieurs jours à quelques minutes.

Grâce à ce système, les banques commerciales peuvent consulter l’ensemble des référencements en temps réel, et obtenir une réponse quasi-immédiate à leurs demandes d’attribution d’identifiants.

➤ Découvrez en vidéo les explications de Claire Balva, CEO de Blockchain Partner : https://www.agefi.fr/fintech/actualites/video/20180411/madre-premier-projet-blockchain-banque-france-244947