Blog

Lauréat d’un hackathon organisé par The Graph

En décembre, Philippe Métais, Lead Dev chez Blockchain Partner, a participé à un hackathon en ligne organisé par The Graph (protocole permettant d’indexer et d’interroger les données stockées on-chain, qui constitue une brique clef pour le développement du web décentralisé), auquel ont participé des développeurs de nombreux pays : Argentine, Australie, Brésil, Canada, Allemagne, Inde, Russie, USA…

Le projet que nous avons soumis a finalement été choisi parmi 12 lauréats. Ce court billet vise à en présenter les enjeux.

Contexte

Pour rappel, le credit scoring renvoie au besoin d’un acteur financier d’évaluer la solvabilité d’un client et le risque de non-remboursement d’un prêt (par exemple).

Décentraliser le credit scoring offre en particulier trois avantages :

1/ Gagner en transparence dans le calcul du score attribué à chaque individu. Aujourd’hui dans le monde financier traditionnel ce calcul reste souvent opaque. Des prêts peuvent ainsi être refusés pour des raisons inconnues, et parfois non-valables.
Dans le cas du credit scoring décentralisé, le calcul est effectué à partir de données ancrées sur la blockchain, qui reprennent elles-mêmes une somme de caractéristiques personnelles (l’historique de chaque utilisateur est retracé sur la blockchain, sans nécessairement remettre en cause la confidentialité des données).

2/ Rebattre les cartes entre les acteurs impliqués : puisque les données sont accessibles sur la blockchain, un décloisonnement s’opère. Ce nouveau terrain de jeu rebat les cartes entre les acteurs souhaitant tirer profit de ces données.

3/ Enfin, la blockchain et les identités décentralisées permettent aux utilisateurs de garder le contrôle sur leurs données : ces données sont certifiées onchain (permettant de prouver leur validité) mais restent sous le contrôle de leurs utilisateurs.

Le protocole Bloom, fondé sur Ethereum, pose les bases d’un système de credit scoring décentralisé.

Sa promesse est de faciliter le développement de l’ère du credit scoring décentralisé. Pour ce faire, Bloom propose des solutions de gestion des identités décentralisées.

Problème et solution

Cette décentralisation du credit scoring se fait de prime abord au prix d’une dégradation de l’expérience : les données de Bloom sont riches mais difficilement intelligibles (il est difficile d’explorer aisément les données).

C’est là qu’intervient le projet que nous avons développé. Il combine le protocole Bloom avec le protocole The Graph .

The Graph permet de gagner en lisibilité dans l’utilisation des données sans rien perdre des garanties offertes par la blockchain (certification de l’intégrité des données, etc.). C’est en cela que The Graph constitue un protocole particulièrement puissant.

Ce faisant, en mettant à disposition des développeurs une interface simple et standardisée pour accéder à la richesse des données du réseau Bloom, notre projet (intitulé « Bloom it, Graph it ») concrétise une avancée dans la valorisation des identités décentralisées et des enjeux qui leur sont propres.

Notre démo est disponible à partir de ce lien.

_____________

Ce projet s’inscrit dans le cadre de nos travaux sur les identités décentralisées, sujet clef pour l’avènement d’un web décentralisé. Retrouvez ici nos autres articles sur le sujet :

Blockchain : a question of reputation. With the advent of decentralized identities and claims, blockchains reinvent reputation systems, simultaneously assuming their role of trust machines for the world wide web.

Decentralized identity : granting privacy with proxy re-encryption. As common encryption techniques reach their limits when applied to complex decentralized identity schemes, proxy re-encryption may emerge as a suitable solution.

Building trust while keeping data undisclosed. Version française : Vers une identité numérique « private by design ». Jusqu’à présent, aucun moyen ne permettait de tirer profit de données personnelles sans les divulguer (ou bien les dégrader). Nous présentons une nouvelle solution capable de construire un réseau de confiance qui ne nécessite la divulgation d’aucune donnée.